• Terscio

Brève | Les Abbayes de Jeunesses, comités des fêtes sous l'Ancien Régime

Sous l’Ancien Régime, des confréries de jeunes gens, appelées Abbayes de Jeunesses, étaient chargées par les consuls d’organiser la vie festive des communautés.


À Pierrelatte, dans le sud de la Drôme, il s’agissait de l’Abbaye Joyeuse.

Son chef, « l’Abbé », était élu. Cette confrérie préparait bals, foires, carnavals, processions, charivaris, feux de joie, tirs à l'oiseau etc. Elle percevait aussi, à son profit, les taxes sur les mariages !


L'Abbé était un véritable fonctionnaire public, et à bien des égards, l'Abbaye s'apparentait à un comité des fêtes.



Scène de carnaval en Italie, école des Bamboccianti, v.1700
Scène de carnaval en Italie, école des Bamboccianti, v.1700